PARTAGER

Le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Lansana Gagny Sakho, a réaffirmé mardi à Dakar sa détermination à contribuer à l’érection de ce secteur au rang de «priorité nationale», en vue d’arriver à un système «efficient et adéquat». «Notre priorité aujourd’hui, est d’arriver à développer un système qui passe à l’échelle pour permettre à toute la population d’arriver à un assainissement sain», a-t-il déclaré. M. Sakho s’entretenait avec des journalistes, à la fin d’une visite de presse organisée à la station d’épuration de Cambérène, à Dakar, laquelle a permis aux journalistes d’avoir un aperçu du fonctionnement du système d’épuration des eaux usées, provenant des ménages de la banlieue dakaroise.
Le Dg de l’Onas a invité à «plus de retenue», au sujet d’un un outil de valorisation des boues de vidange en énergie, eau et cendres, qui serait installé pour traiter de l’eau destinée à la commercialisation. «Nous devons éduquer notre population pour que les Sénégalais sachent disséquer le vrai du faux. Notre responsabilité est de donner la bonne information au public», a-t-il lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here