PARTAGER

L’Aide publique au développement (Apd) ne peut pas développer l’Afrique. Selon le Président Macky Sall, si elle peut accompagner le continent dans son développement, l’aide ne peut s’y substituer. Il invite ainsi le secteur privé national à faire preuve d’innovation en développant les Partenariats publics privés (Ppp). «Si nous voulons développer les Ppp, il faut que le privé étranger travaille avec le privé local qui très souvent n’arrive pas à lever sa part de financement et les Etats n’ont pas les capacités financières de les accompagner.»
Il donne ainsi l’exemple de Diamniadio où il y a quatre ans, dit-il, on ne trouvait que des poulaillers. «Il y a quatre ans, ce site était un no man’s land, avec quelques poulaillers. Nous y avons érigé progressivement une infrastructure qui forme le cœur d’une nouvelle ville. Des hôtels, une université, un parc industriel, une Cité des savoirs, l’autoroute et bientôt le Train express régional (Ter) qui va relier Dakar à ce pole et au nouvel aéroport.»

Macky Sall maintient le 7 décembre
Si des rumeurs faisant état d’un report de l’inauguration de l’Aéroport international (Aibd) se sont fait insistants ces dernières semaines, le Président Macky Sall a remis les pendules à l’heure. En s’adressant aux participants au Forum Investir en Afrique qui se tient a Dakar, le Président Sall a réaffirmé que la date du 7 décembre prochain reste d’actualité. «(…) L’Aéroport international Blaise Diagne qui sera inauguré au mois de décembre prochain, le 7 décembre plus précisément», a précisé le Président Sall.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here