PARTAGER

La grâce accordée à Khalifa Sall et ses codétenus «s’inscrit dans la volonté du président de la République» de décrisper et de consolider «la paix sociale». C’est la lecture faite par l’Apr du décret pris par le chef de l’Etat, dimanche, permettant ainsi la libération de l’ancien maire de Dakar. Dans un communiqué, le porte-parole adjoint du parti au pouvoir s’est félicité de «cette décision courageuse et républicaine». «Au lendemain de sa victoire à l’élection présidentielle du 24 février 2019, Macky Sall avait déjà donné le ton en appelant toutes les forces vives du pays à un dialogue national inclusif. Par cet acte, le chef de l’Etat vient encore de réaffirmer sa pleine détermination à réformer en profondeur notre pays dans l’unité, la paix et la concorde nationale», a indiqué Abdou Mbow. Pour les partisans du président de la République, «l’heure est donc à la mobilisation de tous pour le seul combat qui vaille : celui du développement économique et social du Sénégal dans la concorde, la paix civile et la démocratie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here