PARTAGER

Les résultats obtenus au Groupe consultatif de Paris sont «l’illustration de la confiance renouvelée des partenaires techniques et financiers au Président Macky Sall qui a su asseoir le Sénégal dans une trajectoire économique porteuse d’espoir». C’est la lecture faite par l’Alliance pour la République (Apr) de la rencontre de Paris pour financer la phase 2 du Pse. Dans un communiqué, le porte-parole du parti présidentiel soutient qu’en «mobilisant 7 700 milliards de F Cfa contre 2 850 milliards F Cfa recherchés, soit un taux de mobilisation de 270%, le Président Sall donne la preuve incontestable que l’économie sénégalaise est compétitive parce qu’assise sur l’attractivité de notre environnement des affaires». Seydou Guèye et ses camarades saluent ainsi «les performances remarquables de l’économie sénégalaise qui a multiplié par quatre le taux de croissance dans un contexte de morosité de l’économie mondiale». Le communiqué renseigne qu’il en est de même de «la qualité des requêtes soumises aux différentes institutions financières internationales pour le financement des projets et programmes contenus dans la phase 2 du Plan Sénégal émergent».
Estimant que l’exécution de la première phase du Pse a permis d’aboutir à «des résultats palpables», l’Apr demande au gouvernement de «maintenir le cap». Le parti l’engage aussi «à rester sur cette dynamique de victoire en renforçant les fondamentaux du développement à travers la consolidation des équilibres macro-économiques et la re­cherche d’une croissance inclusive soutenue, la consolidation de la bonne gouvernance par les réformes d’envergure mises en œuvre depuis 2012». Citant ainsi la «Couverture maladie universelle, le Pudc, le renouveau urbain porté par Promovilles, le rattrapage infrastructurel, l’équité sociale portée par les Bourses de sécurité familiale», l’Apr soutient que «le Président Macky Sall a tracé les chemins du véritable développement (…)».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here