PARTAGER

Il n’est pas décidé à aller à Canossa, le fils Dias. Au moment de répondre devant la justice de son pays de ce crime dont on l’accuse, il ne fait pas profil bas, bien au contraire. En bon disciple de Clausewitz, il a compris que la meilleure défense consistait à attaquer en premier, et il ne s’en prive pas. Il prend d’emblée du gros calibre. Et tant pis pour les dégâts collatéraux. Pour lui, il n’y aura pas de «mascarade» aujourd’hui au temple de Thémis. On peut donc s’attendre, faute de déballage, à des répliques salées. Abdoulaye Wade s’est retiré de la scène politique sénégalaise. Heureusement que Dieu nous a encore gardé ici les Dias, père et fils pour occuper l’espace médiatique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here