PARTAGER

L’enjeu est gros. Et l’opposition qui a boycotté les concertations sur le processus électoral l’a compris. L’audit de ce fichier qui a nourri tant de polémiques depuis l’avènement de la carte biométrique est une phase cruciale pour la transparence des élections, surtout la Présidentielle. Rater cette occasion serait une grosse faute politique. Le Pds et ses alliés, en tout cas, ont accepté d’y aller. En attendant la position de l’autre opposition regroupée au sein de Manko taxawu senegaal. Seulement voilà l’impertinence de bouder le Ccpe. Pourtant, c’est toujours le même dialogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here