PARTAGER
Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse.

Beaucoup plus de financements pour les jeunes promoteurs en 2017. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Gabriel Luciano Pereira, mercredi en marge de l’atelier national de partage bilan 2016 – planification 2017, organisé par le ministère de tutelle à Niagues les 20 et 21 décembre. «Pour le Prodac (Programme des domaines agricoles communautaires), 2016 a été l’année opérationnelle (…). Des jeunes ont eu à s’investir dans l’agriculture et ont eu à faire des productions record, surtout dans la culture du maïs et du mil (…). Nous étions dans la phase de la mise en place institutionnelle de ces structures, mais à partir de 2016, toutes ces structures sont intervenues sur le terrain pour la capacitation des jeunes, leur financement et le suivi de l’exécution de leurs différents projets. Des lignes de crédits ont été exécutées au niveau de l’Anpej», a expliqué M. Pereira. Venu représenter l’autorité à cet atelier de deux jours, le secrétaire général d’annoncer aussi des perspectives heureuses pour l’année à venir. «Nous allons nous consacrer à mettre tous azimuts les financements des jeunes. Cela veut dire qu’on va passer à une vitesse supérieure en 2017», a-t-il fait savoir, continuant par dire : «Le Papej qui était dans sa forme organisationnelle va dépasser ce stade pour arriver à la phase opérationnelle. C’était 18 milliards qui étaient programmés pour le Papej. C’est sûr qu’à partir de 2017, on va enregistrer un plus grand nombre de projets qui vont être financés.» Pour autant, il n’a pas avancé de montant de ce projet qui va ouvrir les portes du financement à un plus grand nombre de jeunes. Avant d’en arriver à l’exécution du programme 2017, les 3 milliards de francs que le chef de l’Etat a mis à la disposition des jeunes à travers l’Anpej vont être remis aux destinataires. «Le 27 décembre sera l’occasion de donner les financements aux différents promoteurs jeunes qui ont été sélectionnés dans la région de Dakar. Les 3 milliards vont être entièrement distribués avant toute autre chose», a ainsi promis M. Pereira, faisant savoir que «cette opération sera élargie dans les autres régions».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here