PARTAGER

Les affiches du «Final 8» sont désormais connues, le Psg affronte l’Atalanta Bergame. Les dirigeants parisiens se méfient du petit poucet italien, équipe-surprise de la Serie A cette saison.

Après de long mois d’arrêt, la Ligue des Champions reprendra pour le club de la capitale au mois d’août 2020 avec un mini-tournoi qui opposera les huit équipes qualifiées pour les quarts de finale. Les dirigeants du Psg se méfient du club italien.
Pour Thomas Tuchel, entraîneur du Psg, «c’est (un tirage) compliqué. L’Atalanta est une équipe qui attaque, qui attaque, qui marque beaucoup de buts et est une équipe offensive. On va se préparer. Il y a encore beaucoup de semaines pour se préparer. C’est bien qu’on sache qui est notre adversaire, ça commence maintenant. Il y a de l’excitation», annonce-t-il au micro de L’Equipe.
Selon Nasser Al-Khelaifi, le président du Psg, on aura droit à un match de qualité. «Nous aurons une confrontation très intéressante avec cette équipe de l’Atalanta Bergame. C’est un adversaire qu’on respectera, comme nous le faisons toujours, et qui confirme cette année sa présence parmi les meilleures équipes italiennes du moment. Nous avons hâte de retrouver le parfum si particulier de cette compétition. Même si le format de la Ligue des Champions sera inédit, même si malheureusement nos supporters ne pourront pas nous accompagner à Lisbonne, je sais qu’on pourra compter sur l’extraordinaire soutien de tous nos fans, qu’ils se trouvent à Paris, en France ou partout dans le monde. Je sens déjà leur impatience, leur envie de partager à nouveau des émotions très fortes avec leur Psg. Nous avons d’abord deux finales de coupes nationales à jouer à la fin du mois. Ce seront deux matchs de haut niveau pour nos joueurs et notre staff. Ils sont mobilisés pour ces deux premiers matchs et, ensuite, soyez-en sûrs, ils mettront tout leur cœur pour honorer notre maillot en Ligue des Champions», affirme-t-il sur Psg Tv.
Pour Léonardo, «on va jouer contre une équipe invaincue depuis janvier dernier. C’est bien de les rencontrer en Ligue des Champions. Mais le format est différent, sur un match, tous les clubs peuvent aller au bout».

Face aux équipes italiennes, la stat qui fait trembler les Parisiens
En tout cas, les Parisiens ont toutes les raisons de jouer la carte de la prudence surtout à prenant en compte une statistique en particulier. Le club de la capitale n’a remporté aucune de ses six confrontations contre une équipe italienne. Certes, l’Atalanta n’est pas un mastodonte européen, mais sur la saison, les hommes de Gasperini ont fait montre d’une superbe forme. D’autant que la rencontre se jouera sur match unique et l’équipe bergamasque compte jouer à fond sa chance comme l’a rappelé le président du club après le tirage au sort.
En cas de qualification en demi-finale, le Psg pourrait affronter le vainqueur de Leipzig-Atlético Madrid. Lyon, en cas de qualification face à la Juventus, jouerait contre le Real ou Manchester City en quart. En éventuelle demi-finale, ce serait forcément pour Lyon un gros à choisir entre Naples, Barcelone, Chelsea ou le Bayern. Ce «Final 8» se déroulera entièrement à huis clos à Lisbonne du 12 au 23 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here