PARTAGER

Sebastian Colescu, le quatrième arbitre roumain, est au cœur de la tourmente après avoir été accusé de propos racistes pendant la première période Psg-Basaksehir. Ex­pulsé par l’arbitre, Ovidiu Hategan, après une protestation contre une faute sifflée, l’entraîneur-adjoint, Pierre-Achille Webo, s’en est pris au quatrième arbitre, après avoir entendu le mot «Negro» de la part de M. Colescu.
Cela a provoqué la colère de tout le staff et de l’équipe stambouliotes, et des demandes d’explication des Parisiens. Parmi les joueurs de Basa­ksehir, Demba Ba a rapidement demandé des explications à l’arbitre sur les mots employés. Après plusieurs minutes de discussions, le match a été interrompu.
Camerounais, Webo, a con­firmé ses accusations dans un sms au consultant de Rmc Sport, Federico Balzaretti. «Je connais très bien Achille. Il vient de m’écrire. Il m’a dit qu’il a protesté après une faute, et que l’arbitre lui a dit ‘negro’», a raconté Federico Balzaretti sur Rmc Sport.

Le match prévu ce soir
Le match a été définitivement arrêté par l’Uefa. Re­porté, il aura lieu ce soir. Malgré de nombreuses tractations avec l’instance européenne, certains joueurs du club turc n’ont pas souhaité reprendre, malgré la proposition de Demba Ba, l’attaquant sénégalais de Basaksehir qui était sur le banc, de faire revenir les deux équipes sur la pelouse main dans la main, selon les informations de Rmc.
Compte tenu du succès du Rb Leipzig contre Manchester United (3-2), le Psg est d’ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale. Il devra néanmoins s’imposer pour devancer le club allemand, qualifié aussi, et ainsi empocher la première place du groupe.
Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here