PARTAGER

Génération Foot aura tout à gagner contre le Zamalek selon son capitaine, Djibril Thialaw Diaw, qui estime que le mot d’ordre ce samedi, à 18h au stade Lat Dior de Thiès, est de réussir un bon match avec à la clef une victoire.

«Je peux vous assurer que nous n’avons pas peur. Certes, il est clair et net que le Zamalek avec son cursus et son palmarès est largement favori pour la double confrontation. Nous n’aurons rien à perdre donc tout à gagner lors de ces deux rencontres.» Ces mots sont du capitaine de Génération Foot, Djibril Thialaw Diaw, qui tient à avertir les champions égyptiens à Dakar depuis ce jeudi.
Sur la manière d’aborder le match, il joue balle à terre. «Ça restera un match de football en dépit de la grande qualité et de l’expérience de l’équipe d’en face. Le Zamalek, c’est ce qui se fait de mieux dans le football continental, tout le monde le place logiquement comme favori donc, c’est lui qui aura la pression. Nous allons jouer notre football.»
Sur la stratégie à adopter, le capitaine de l’équipe de Déni Biram Ndao promet : «Nous allons tout faire pour minimiser nos erreurs, parce que toute faute se paiera cash. Mais nous savons aussi que quelle que soit la qualité de l’adversaire, il a des points forts et des points faibles. Nous avons un bon staff technique, avec beaucoup de qualité qui nous aidera à préparer la rencontre de samedi avec des chances de la remporter devant notre public. Nous allons mettre des atouts de notre côté pour remporter la manche aller chez nous avec l’ambition de gagner sans concéder de but.»
Mais au juste est-ce que Génération Foot sera prête face à l’ogre égyptien ? «Forcément, nous sommes obligés d’être prêts pour prendre l’avantage chez nous. Nous sommes conscients que nous ne sommes pas favoris mais le charme du football, ce n’est pas à chaque fois que les plus forts et les plus riches gagnent. Nous n’allons pas nous avouer vaincus sans avoir joué. Si le Zamalek doit passer, il devrait se montrer largement au-dessus de Génération Foot.»
Avec comme objectif une qualification en phase des poules, les Sénégalais jouent gros. Leur capitaine en est conscient. «Nous ne sommes pas des manchots, même si nous sommes une équipe très jeune qui va jouer son football. Tout footballeur en Afrique rêve de jouer de tel match et nous avons le devoir d’être à la hauteur. La direction de Génération Foot a le droit de placer la barre à ce niveau, c’est à nous sur le terrain de démontrer qu’elle peut avoir confiance en nous. Nous aurons en face 11 joueurs avec leurs qualités et leurs défauts. Nous mettrons toutes les chances de notre côté pour atteindre l’objectif fixé.»
Notons que le Zamalek est à Dakar depuis ce jeudi. Les Egyptiens débarquent après avoir remporté la Coupe nationale en venant à bout du nouveau et grand club égyptien, le Pyramids Fc (3-0). Zamalek remporte ainsi la 27e Coupe d’Egypte de son histoire et conserve son trophée.
Pour cette éclatante victoire, les joueurs égyptiens ont bénéficié d’une prime exceptionnelle. C’est ainsi que le fantasque président du club égyptien, Mortada Mansour, leur a accordé une prime record de 100 000 livres égyptiennes (soit près de 4 millions Cfa par joueur). Suffisant comme motivation avant la bataille de Thiès.
Avec Cafonline

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here