PARTAGER

Derrière les Rouge et Blanc, c’est tout le Maroc qui espère un trophée qui lui échappe depuis 1999 et le sacre du Raja Casablanca, le rival du Wydad. Un score nul et vierge au stade Mohammed V, où les Casablancais ont remporté leurs cinq matchs de C1, suffirait à combler de bonheur leurs fervents supporters qui ont pris d’assaut la billetterie mercredi.

Chercher le 0-0 serait suicidaire
Mais pour l’entraîneur du Wydad, Hussein Amotta, chercher le 0-0 n’est pas l’objectif. Ce serait même «suicidaire». «Al Ahly a l’une des meilleures attaques d’Afrique. Ce serait suicidaire de reculer et de défendre contre eux, en espérant gagner grâce au résultat de l’aller», a déclaré le technicien de 48 ans. «Nous devons attaquer parce qu’il y a des failles dans la défense adverse, sans leur donner des occasions de nous prendre en contre.»
«La finale est loin d’être jouée. Je veux que mes joueurs se détendent, attaquent quand c’est le bon moment et essayent surtout de marquer le premier but», a-t-il poursuivi. Près d’un millier de supporters égyptiens sont attendus sur les bords de l’océan atlantique dans une ambiance qui s’annonce très chaude, surveillée par 10 mille policiers. Comme à Casablanca, la ferveur a été telle que la séance d’entraînement de mardi a été annulée, car la pelouse avait été envahie par les fans. L’attente a été si longue…
Avec Tsaalgerie.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here