PARTAGER

La Fédération marocaine a annoncé ce samedi qu’elle allait saisir la Fifa et le Tribunal arbitral du sport (Tas) après la finale de la Ligue des Champions africaine perdue par le Wydad Casablanca contre l’Es Tunis et marquée par des incidents liés à la Var. «Nous avons décidé de saisir la Fifa et le Tribunal arbitral du sport (Tas) pour présenter toutes les réserves et documents concernant ce match.» Le président de la Fédération marocaine, Fouzi Lekjaa, cité par l’agence de presse MAP, n’a pas tardé à réagir, samedi, au lendemain de la finale retour de la Ligue des Champions africaine qui a tourné au fiasco, à Radès (Tunisie). Alors que l’Espérance Tunis menait 1-0, l’égalisation du Wydad Casablanca a été invalidée par l’arbitre, visiblement pour hors-jeu. Les Marocains ont alors réclamé la vérification par la Var. En vain : celui-ci était hors service. Furieux, ils ont décidé de quitter la pelouse et quelques échauffourées ont éclaté, entraînant l’intervention des Forces de l’ordre. Au bout d’une heure et demie d’interruption, l’expérimenté arbitre gambien, Bakary Gassama, a sifflé la fin définitive du match, désignant de fait l’Espérance Tunis vainqueur. Dans la foulée, la Caf a annoncé, «suite aux événements» et «l’arrêt du match», la convocation d’«un comité exécutif d’urgence le 4 juin pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre».
Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here