PARTAGER

En quarts de finale aller de la Ligue des Champions, à Anfield, les Reds de Liverpool ont pris un avantage important en vue du retour face au Fc Porto (2-0), grâce à des buts de Naby Keïta et de Roberto Firmino.

D’entrée, l’international guinéen Naby Keïta, finalement titulaire au milieu, avait mis les Reds sur les bons rails, d’une frappe du droit de l’entrée de la surface, déviée par Oliver Torres (1-0, 5e). Salah a ensuite manqué une énorme occasion de punir des Portugais trop imprécis et trop passifs (22e). Mais Roberto Firmino, lui, parfaitement servi par Alexander-Arnold, ne les a pas loupés (2-0, 26e). Le Brésilien a pourtant été ensuite magnanime en ratant ensuite une belle balle de 3-0 sur un service de Henderson (34e). Un moindre mal, car entre-temps, lors d’une brève séquence de sursaut des Dragons, Marega a craché le feu trop maladroitement, en manquant coup sur coup deux belles occasions de 1-2 (30e, 31e). Sans trop forcer en seconde période, les Reds ont eu trois nouvelles possibilités de prendre le large, mais le but de Mané était tout juste hors-jeu (48e), Salah a été contré in extremis (52e), puis Mané, encore, a frôlé la lucarne (70e). Les Portugais, émoussés à force de courir après le ballon, se sont quand même montrés menaçants par Marega (69e, 78e, 80e), mais ce dernier a été trop maladroit. Néanmoins, à 0-2, le Fc Porto peut encore rêver d’un improbable exploit lors du retour le 17 avril.

Roberto Firmino leur a fait mal
Certes, l’attaquant international brésilien a raté une grosse occasion (34e). Mais auparavant, profitant du match assez moyen du duo Mané-Salah, il avait fait la différence par sa malice et son opportunisme en réussissant une belle remise pour Keïta sur l’ouverture du score (5e), puis en concluant un joli mouvement du pied droit, de près, sur le deuxième but (26e). Il totalise ainsi 15 réalisations (dont trois en Ligue des Champions) et huit passes décisives cette saison (dont une en C1). Moins en vue en seconde période, il est resté combatif et a été remplacé par Sturridge sous une ovation vibrante et méritée du public d’Anfield.
Avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here