PARTAGER

Champion d’Europe, Liverpool s’est incliné sur le terrain de Naples (2-0) hier lors de la première journée de la Ligue des Champions. Du coup, dans le duel des Sénégalais, c’est le défenseur napolitain, Kalidou Koulibaly, qui a pris le dessus sur l’attaquant des Reds, Sadio Mané.

Naples et Liverpool ne se quittent plus depuis la saison passée, mais ont réussi à se séparer au score. Le champion d’Europe en titre est tombé (2-0) sur la pelouse du San Paolo, au terme d’un match plus emballant et plus intense après la pause qu’avant. En première période, les Reds se sont procuré les situations les plus favorables, sans parvenir à les concrétiser. Meret a stoppé la frappe du gauche de Mané (21e), Milner n’a pas cadré (22e), Mario Rui a coupé un centre attendu avec gourmandise par Salah (43e) et, surtout, Firmino, esseulé dans la surface, a gâché une occasion rutilante de la tête (44e). Inversement, ce sont les Napolitains qui ont frappé fort à la reprise, par Mertens, dont la reprise du droit à la conclusion d’un joli mouvement a été détournée par Adrian au prix d’une fantastique parade (49e).
Cette opportunité a inauguré une tranche de match rythmée, mais aussi de plus en plus heurtée. Obligés de faire face à la pression adverse, Robertson (57e) et Milner (61e), avertis, ont illustré cette tension, quelques minutes après une contre unique gâché par Mané, maladroit au moment de décaler Salah (55e). Dix minutes plus tard, une intervention ratée de Manolas a permis à L’Egyptien de frapper du gauche en très bonne position, mais Meret a répondu à son homologue Adrian en détournant le ballon de la main gauche (65e). Alors que Liverpool revenait bien, Callejon s’est infiltré dans la surface et a provoqué avec vice une faute de Robertson. Malgré l’intervention de Adrian, qui a touché le ballon, Mertens a transformé la sentence du pied droit (82e). Durant le temps additionnel, Llorente a enfoncé le clou de la victoire, en profitant de l’apathie de la défense adverse (90e +2). Eliminé au premier tour de la compétition par les Reds la saison dernière, Naples s’est offert une revanche à travers ce succès de prestige. Au final, dans le duel entre les deux Sénégalais, c’est le défenseur Kalidou Koulibaly qui a pris le dessus sur Sadio Mané. En attendant la manche retour, à Anfield.
Avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here