PARTAGER

Al Ahly du Caire, par la voix de son directeur du football, refuse la nomination de l’arbitre gambien, Bakary Gassama, pour la demi-finale de la Ligue des Champions face au Wydad de Casablanca.

Les rumeurs ont récemment fait écho que le Gambien Bakary Gassama pourrait diriger la demi-finale de Ligue des Champions, Wydad-Ahly. Une piste que le club égyptien refuse catégoriquement.
En effet, Sayed Abdelhafid, directeur du football au club Al-Ahly, l’a signifié, ce jeudi 2 juillet, lors d’un passage télévisé. «Gassama vient tout juste d’arbitrer notre quart de finale retour contre le Mamelodi Sundowns, comment peut-il être désigné de nouveau ?», s’interroge le dirigeant égyptien.
L’officiel gambien était en effet au sifflet lors de ce match, joué le 7 mars en Afrique du Sud, qui s’est soldé par un nul favorable aux visiteurs après une nette victoire à l’aller (2-0).

«Gassama n’est pas le seul arbitre du continent»
Et Sayed Abdelhafid d’ajouter : «Gassama n’est pas le seul arbitre du continent.» Avant de rappeler qu’il y a d’autres «hommes en noir» expérimentés qui pourraient être désignés, «comme l’Ethiopien Bamlak Tessema et le Sud-Africain Victor Gomes».
Notons que cette affiche, reportée à cause du coronavirus, doit se jouer au mois de septembre en principe au Complexe multisports de Japoma (Douala, Cameroun). C’est sur une seule manche qu’elle doit se tenir comme l’a annoncé la Confédération africaine de football (Caf), ce mardi.
Le Gambien Bakary Gassama a été l’arbitre de la finale de la Ligue des Champions 2019-2020 demeurée célèbre sous le nom de «scandale de Radès». Avec un but valide du Wydad annulé à l’heure de jeu, les Rouges demandent une intervention de la Var, suspension de la rencontre durant une heure, titre remis à l’Espérance de Tunis, bataille judiciaire durant plus d’un an…
Si l’instance que dirige Ahmad Ahmad a désigné le Maroc pour abriter le «Final 4» pour les demi-finales et la finale de la Coupe de la Caf, celui qui abritera le tournoi de la Ligue des Champions n’a pas encore été choisi, même si certaines sources évoquent le Cameroun.
Le lieu du «Final 4» de la Ligue des Champions reste donc à déterminer. Cela dit, la suite de la compétition reste tributaire de l’évolution de la pandémie du Covid-19 sur le sol africain. Ce qui pourrait, d’ici là, en cas d’une résurgence de la pandémie, contraindre la Caf à accepter l’offre d’Abu Dhabi, qui aurait assuré prendre tout en charge, aussi bien sur le plan organisationnel que financier.
Pour rappel, les demi-finales de la Coupe de la Caf opposeront les Pyramids Fc (Egypte) à Horoya (Guinée), et le Rs Berkane-Hassania Agadir dans une demi-finale 100% marocaine.
En Ligue des Champions, les demi-finales mettront aux prises deux équipes égyptiennes à deux autres marocaines, avec Raja Casablanca-Zamalek et Wydad Casablanca-Al Ahly. Cette dernière rencontre ayant déjà posé les jalons d’un contentieux avec l’arbitre gambien récusé par la partie égyptienne. Affaire à suivre…
hdiandy@lequotdien.sn
(avec Le360)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here