PARTAGER

C’est une triste habitude du côté de la Russie, comme dans d’autres pays de l’Est. L’attaquant sénégalais de Liverpool Sadio Mané a été victime de cris de singe dès lors qu’il touchait le ballon contre le Spartak Moscou (1-1) mardi dernier.
L’Uefa a annoncé l’ouverture d’une enquête, fondée sur le deuxième paragraphe de l’article 16 de son code disciplinaire. Un incident qui peut avoir de lourdes conséquences sur le reste de la campagne du Spartak en Ligue des Champions. A titre d’exemple en 2014 le Cska, autre club de Moscou, a été contraint de jouer à huis clos pour des faits similaires.
Avec Jourdesport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here