PARTAGER

Il y a une vie sans Messi, c’est ce qu’a prouvé le Barça lors de la nette victoire à domicile face à l’Inter Milan. Les ‘Blaugranas’ ont manqué de profondeur, de génie et de ruse pour casser les lignes adverses, mais ont misé sur le concept de groupe pour faire fi des Intéristes.
Avec l’Argentin dans les gradins -accompagné de son fils-, il fallait accrocher sa ceinture et espérer que plusieurs joueurs s’illustrent dans l’articulation du jeu. Il manquait un trait d’union que représente habituellement le numéro 10 tout-terrain, le rôle des milieux de l’équipe était ainsi fondamental.
Rakitic et Arthur ont été au rendez-vous. Le Brésilien, qui s’est déjà adapté au style de jeu barcelonais, a vu son entraîneur se faire siffler lorsque ce dernier a décidé de le remplacer par Arturo Vidal. Il a été le métronome du jeu ‘blaugrana’ et à la 53ème minute, avec notamment deux changements de direction proches de sa propre surface, a apporté du tonus aux siens, non sans rappeler un certain Xavi Hernandez.
L’équipe a dominé dans la possession de balle (67,1%), neuf passes sur dix ont été délivrées à un coéquipier et Luis Súarez a sans cesse cherché le chemin des filets. De bonnes sensations pour le Barça sans Messi qui, du moins en Ligue des Champions, sait pallier le manque de l’Argentin en cravachant durement. L’équipe de Valverde totalise 80% de victoires en Ligue des Champions sans Leo, comme le souligne Sport.
Une prestation venant apaiser des supporteurs ‘blaugranas‘ qui recevront le Real Madrid dans le même stade dimanche prochain. De mauvaises nouvelles pour les Madrilènes après qu’il a été prouvé que Barcelone reste une équipe redoutable sans Messi.
Avec Goal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here