PARTAGER

Tombée face à Al Ahly vendredi en finale aller de la Ligue des Champions (1-3), l’Espérance Tunis ne digère pas l’arbitrage. Ses dirigeants menacent de boycotter la finale retour de vendredi prochain.

Très remontée à l’issue de la finale aller de la Ligue des Champions perdue vendredi contre Al Ahly (1-3) avec deux penalties très douteux sifflés à son encontre, l’Espérance de Tunis a demandé à la Confédération africaine de football (Caf) d’annuler la sanction de huis clos partiel censée frapper les virages du stade de Radès lors de la finale retour vendredi. En cas de décision défavorable, l’Est aurait menacé de boycotter la rencontre d’après la presse tunisienne.
Par ailleurs, les «Sang et Or» ont bon espoir de voir la Caf annuler les cartons jaunes infligés à Chamseddine Dhaouadi et Franck Kom qui ont entraîné leur suspension pour le match retour et ils espèrent également que l’attaquant adverse, Walid Azaro, sera sanctionné pour son comportement à l’aller.

Carteron et Al Ahly contre-attaquent !
Pointé du doigt pour avoir bénéficié d’un arbitrage favorable avec deux penalties très douteux sifflés en sa faveur vendredi contre l’Espérance Tunis (3-1) en finale aller de la Ligue des Champions, Al Ahly a riposté par la voix de son entraîneur, Patrice Carteron.
«Le penalty de Esperance était mérité, c’est pourquoi nous n’avons pas protesté. Nous avons maintenant la Var, mais les gens s’opposent encore aux décisions prises par les arbitres», a taclé le technicien français. Etrangement, pour l’ancien sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maaloul, il n’y a pas non plus de quoi crier au scandale.
«Al Ahly méritait de gagner le match parce qu’ils étaient meilleurs. L’Espérance n’a pas bien joué», a affirmé le technicien sur la chaîne égyptienne MBC Masr. «A mon avis, l’arbitre n’aurait pas dû accorder le premier penalty à Al Ahly. Mais quelles que soient les décisions de l’arbitre, l’équipe égyptienne était globalement meilleure. Fousseny Coulibaly était à la peine, en plus d’un certain nombre de joueurs qui n’étaient pas en bonne forme, ce qui a permis à Al Ahly de remporter sa victoire.»
Constat un peu similaire chez l’ancien international égyptien Mido. «Les clubs et les équipes nationales égyptiennes ont déjà souffert en Afrique à cause d’arbitres injustes. Je pense que malgré les mauvaises performances des arbitres, Al Ahly a été meilleur que l’Espérance, a dominé le match et a remporté sa victoire. Il y avait deux équipes qui jouaient, mais une méritait plus de gagner et c’était Al Ahly.» Des propos qui ne manqueront pas de faire parler en Tunisie…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here