PARTAGER

Si certaines régions du pays ont enregistré une bonne pluviométrie et de bonnes récoltes, tel n’est pas le cas dans tout le pays. Les régions du Nord qui ont souffert des caprices de l’hivernage subissent les conséquences. Ainsi, les perspectives ne semblent pas bonnes dans le domaine de l’élevage. La mission conjointe estime, en effet, que la situation «est mitigée» du fait des faibles pluies enregistrées pendant les mois d’août et de septembre dans la zone nord. «Il a été observé un faible développement du pâturage et un niveau limité de remplissage des points d’eaux pour l’abreuvement du bétail dans les départements de Linguère, Matam et Podor», indique M. Massaoud.
Dans ces mêmes régions, la mission attire l’attention sur des poches de faible productivité de biomasse fourragère qui affectent également Kanel. Il revient aux autorités de prendre les mesures nécessaires pour juguler les conséquences sur le cheptel. «Indiquer les zones à risque de faible productivité et évaluer le degré de sévérité», recommande la mission.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here