PARTAGER

Le bruit occasionné par le remaniement est en train de refluer tranquillement et… sic transit gloria mundi. Plein de destins vont commencer à se conjuguer au passé, du moins pour un moment. Ce qui par contre ne passe pas, c’est l’ampleur de la tragédie qui se déroule le long de nos côtes, avec tous nos jeunes qui se jettent sur les côtes espagnoles par vagues furieuses, pour chercher un vague bonheur en Europe. L’Europe qui, elle-même, ne sait plus où donner la tête dans son incapacité à guérir de ses maux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here