PARTAGER

Avec le décès de Ousmane Tanor Dieng lundi, en France, le Parti socialiste regrette d’avoir perdu «un homme d’une dimension exceptionnelle, à tout point de vue». Dans un communiqué, le Bureau politique admet que la disparition de son secrétaire général «laisse certes un vide énorme dans le parti, mais aussi dans le pays tout entier et au sein de l’Etat du Sénégal dont il a été un grand serviteur». Les Verts de Colobane soulignent que le défunt a «tout donné» à ses militants, ses responsables et sympathisants. Après avoir accepté avec «humilité, dignité et courage le décret divin», ils s’inclinent pieusement devant sa mémoire et présentent leurs condoléances émues à sa famille, au Peuple sénégalais, à la classe politique et, en particulier, au président de la République, Macky Sall, dont il a été «un fidèle et loyal compagnon». Le Bp rappelle aux militants que, «si affligeante que puisse être la nouvelle de son décès, le parti, ses militants et responsables se doivent plus que jamais de poursuivre résolument l’œuvre politique entreprise sous sa direction, afin d’honorer sa mémoire». Et justement pour rendre hommage à Tanor, le communiqué annonce qu’un livre de condoléances sera ouvert aujourd’hui à partir de 10h à la Maison du Parti socialiste Léopold Sédar Senghor.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here