PARTAGER

Il y a vraiment longtemps que le Sénégal a vécu une période de précampagne électorale aussi peu violente, et il semblerait que cela chagrine certaines personnes. Et la presse semble être de leur avis. On nous promet pour bientôt, un pays à feu, si pas à sang, au lieu de se féliciter de ce calme que beaucoup nous envient. Et Nombre de gens n’hésitent pas à traiter le Peuple sénégalais d’amorphe. C’est oublier que, depuis que les Sénégalais ont compris le poids de leur bulletin, ils ne perdent plus de temps dans des manifestations inutiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here