PARTAGER

Sur le toit de l’Afrique en 2017, le Cameroun a fait, comme d’habitude, l’essentiel, face à la Guinée-Bissau (2-0). Tactiquement, il était difficile de voir les carences de Seedorf, même si l’adversaire n’était pas un gros morceau pour un Lion. Avant que Bahoken ne corse la dose. Les Ecureuils et les Black Stars n’ont pu dépasser un 2-2 très animé du reste. Les frères Ayew, André et Jordan, qui se sont signalés, n’ont pu profiter d’une équipe du Bénin très… bénigne par moments. Mais qui a cru à son étoile jusqu’au bout. Aidée par une récidive de Boye qui a coûté un rouge à John et ses coéquipiers. La deuxième journée qui démarre aujourd’hui sera plus déterminante avec des finales avant l’heure.

hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here