PARTAGER

Les opposants reprochent au Président Macky Sall sa nouvelle «boulimie inaugurative» qu’ils assimilent à une campagne électorale non déclarée. Même les réseaux sociaux s’en donnent à cœur joie, mais tout cela laisse indifférent le concerné qui assure n’inaugurer que ce qui est réalisé. Pour mettre tout le monde d’accord, pourquoi ne pas faire comme à Madagascar, que le Président sortant démissionne, afin de ne plus utiliser les moyens de l’Etat pour sa campagne ? Ainsi, tout ce qui aura été réalisé à la fin de son mandat serait inauguré par son successeur. Continuité de l’Etat oblige !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here