PARTAGER

Une fois de plus, comme toutes les quatre années, les Africains en général, et les Sénégalais en particulier, commencent à s’intéresser avec passion aux élections américaines. Certains même semblent se comporter comme si leur avenir pouvait dépendre du nom et de la couleur politique du locataire du Palais présidentiel de Washington DC. C’est oublier que le sort des Africains dépend plus fortement de l’état de la gouvernance chez nous. Aucun dirigeant étranger ne pourrait changer notre sort, si nous n’avons encore rien fait pour que les choses changent chez nous. Ce que les militaires maliens semblent avoir compris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here