PARTAGER

Près d’un mois après leur sacre au Nigeria où ils ont remporté le trophée continental, les Lions du Beach Soccer courent toujours après leurs primes promises par le ministre des Sports. On comprend du coup la colère des quadruples champions d’Afrique qui se disent ignorés par les autorités du pays, à savoir le ministre des Sports et le président de la République.
Une attitude qui peut surprendre venant surtout de Matar Ba qui avait pourtant manifesté sa disponibilité pour avoir veillé jusqu’à l’aube pour accueillir à l’aéroport la bande à Al Seyni Ndiaye.
Mais près d’un mois après rien n’a bougé, comme l’a déploré le capitaine des Lions. Même pas une petite audience avec le patron du sport sénégalais plutôt préoccupé par les préparatifs pour la Can. En témoigne sa générosité envers le 12e Gaindé et l’Anps qui ont tous été arrosés de millions, au moment où les champions d’Afrique du foot de plage attendent en vain leurs primes de victoire.
Dans un récent entretien avec l’Aps, Matar Ba avait déploré la dette de 500 millions Cfa due à des athlètes depuis 2007. A cette ardoise, il faudrait malheureusement y ajouter ces primes spéciales que les quadruples champions d’Afrique de Beach Soccer attendent depuis le 18 décembre dernier, jour de leur sacre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here