PARTAGER

Pour avoir une réaction de la tutelle sur l’absence d’un Secrétaire général à la Fédé de basket, Le Quotidien a voulu faire réagir le nouveau Directeur des activités physiques et sportives (Daps), Mamadou Fall, en poste depuis janvier dernier. Une cible qui s’explique par le fait que le Daps joue le rôle de relais ou d’interface entre les fédérations et le ministre Matar Ba.
Pendant deux jours on a tenté de joindre M. Fall mais en vain. Nos nombreux appels et messages n’y ont rien fait. Une attitude assez surprenante si on sait que le nouveau Daps est bien placé pour réagir sur cette affaire pour avoir été le dernier Secrétaire général à occuper ce poste ; avant d’être nommé conseiller et après directeur au ministère des Sports. Même s’il ne veut pas communiquer, décrocher son téléphone c’est un minimum de respect. Surtout qu’il a été informé qu’on allait l’appeler.
En tout cas, une chose est sûre, le comportement du Daps est inélégant ; à la limite c’est une fuite de responsabilité venant d’un fonctionnaire qui vient d’être promu à un poste où il est pourtant appelé à travailler avec les fédéra­tions sportives…et aussi avec la presse.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here