PARTAGER

Le coach des Lions du basket, Abdourahmane Ndiaye «Adidas», n’a pas retenu Maurice Ndour, pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2019, à Abdjan, en février prochain. Les rapports entre le l’intérieur du club russe de l’Unics Kazan et le technicien sénégalais ne sont pas des meilleurs.

Pour la dernière fenêtre des éliminatoires du Mondial 2019 prévue en février prochain à Abidjan, l’entraîneur de l’Equipe nationale masculine n’a pas souhaité faire appel à l’intérieur, Maurice Ndour. L’international sénégalais, qui évolue au club russe de l’Unics Kazan, a été zappé de la liste que Ab­dourahmane Ndiaye «Adidas» devrait rendre officielle incessamment. Le technicien en a fait la révélation hier à nos confrères de la Tfm. Une absence de taille pour un joueur très apprécié et auteur d’une bonne saison avec son club. Classés deuxièmes, les Lions ont besoin d’une victoire sur les trois matchs à jouer, pour décrocher leur ticket pour le Mondial chinois.
Seulement, l’absence de Maurice Ndour va sûrement indisposer certains acteurs du ballon orange. L’arrivée du technicien sénégalais a visiblement plombé les envies du natif de Mbour. Au point de pousser récemment l’ancien pensionnaire des New York Knicks (Nba) à mettre un terme à sa carrière avec la sélection.

«Un professionnel mérite du respect»
«Si les étrangers me respectent plus que mon peuple, donc je n’ai pas besoin de porter le maillot du Sénégal.» C’est le message que Maurice avait posté en septembre dernier sur sa page facebook avant de le supprimer quelques heures après. Soulignant avoir pensé à sa famille et à toutes ces personnes qui l’encouragent, le pivot des Lions n’avait cependant pas précisé s’il allait revêtir le maillot national. Une brèche dans laquelle «Adidas» s’est engouffré pour l’écarter de sa liste pour la dernière fenêtre.
La démarche du joueur de Kazan n’a pas surpris certains acteurs du milieu. «Quand j’ai vu le joueur sur le banc lors de la dernière fenêtre des éliminatoires, j’ai compris qu’il lui sera difficile de supporter cette situation. Quand on est professionnel, on mérite un certain respect. Maurice Ndour n’est pas n’importe quel joueur», disait cet ancien coach.

Maurice Ndour s’est senti humilié
Tout est parti des matchs amicaux de préparation pour la précédente journée des éliminatoires du Mondial, au stadium Marius Ndiaye. L’ancien pensionnaire de la Nba a été laissé sur le banc au profit du nouveau «Roi» de la saison, Moustapha Diop de la Douanes. Une situation qui frise l’humiliation et qui s’est reproduite à Lagos durant la compétition. Suffisant pour faire sortir de ses gonds le «Russe». Et comme explication, «Adidas» s’est contenté de dire que c’est «une sanction sportive».

Eviter le cas Mouhammed Faye
Avec ce nouveau feuilleton, la Fédération sénégalaise de basket devrait ainsi prendre les devants et creuser l’abcès avant que la situation ne prenne une autre tournure. A l’image de l’épisode Mouhammed Faye, viré en plein Afrobasket 2015, par le coach de l’époque, Cheikh Sarr, pour «indiscipline». Si l’ancien pensionnaire de Seed a effectué son retour en sélection, c’est aussi parce que le staff technique a changé avec la permutation de Cheikh Sarr chez les Filles.
Maurice Ndour reste un élément important au sein de la Tanière, à l’image de Gorgui Sy Dieng, Malèye Ndoye ou encore Mouhammed Faye. Surtout au moment où le bonhomme réalise de bonnes performances avec son club en Russie. Vider ce contentieux, c’est aussi cela le management des hommes. N’est-ce pas coach «Adidas» ?
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here