PARTAGER

Répondant à la revendication du secrétaire général du Synpics (Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal),  Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, sur la nécessité de voir le Code de la presse enfin adopté, le chef de l’Etat a indiqué que ce sujet avait été évoqué mercredi passé sur la table du Conseil des ministres et qu’il avait été convenu d’apporter des modifications. «Il y a des choses à revoir. Nous avions exigé nous-mêmes que le projet de code soit présenté. Il est dans sa dernière mouture, nous allons enlever les scories et ce qui ne paraît pas être conforme à l’esprit de la Constitution et des lois. Et si cela est fait dans pas longtemps, nous allons l’adopter formellement et l’envoyer à l’Assemblée nationale en demandant son vote.»
Sur la question de la gestion de la Maison de la presse, Macky Sall a affirmé que les professionnels seront associés dans la gestion et le Conseil d’administration.
Enfin, concernant la marche des acteurs de la presse prévue mercredi et qui coïncide avec la Journée internationale de la liberté de la presse, il n’a pas manqué de préciser qu’«une marche, c’est bon pour la santé».
bdavid@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here