PARTAGER

L’affaire Khalifa Sall a été marquée, comme celle de Karim Wade d’ailleurs, par de nombreux recours. Et de procédures, il n’en manquera pas non plus à l’ouverture de ce procès tant attendu. La levée de son immunité parlementaire et sa détention ont animé l’autre polémique. Mais ce n’est que le début parce que dans cette affaire, il y a reste beaucoup à faire. Aussi bien du côté du Parquet que de la défense. Parce qu’au fond, c’est l’enjeu de la Présidentielle qui se joue. Comptez les coups ! C’est le compte-à-rebours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here