PARTAGER

Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a pris acte des mesures proposées par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) pour accompagner les efforts en cours dans les Etats membres de l’Union. D’après un communiqué du département Communication de la Bceao-siège, «les ministres se sont félicités de l’ampleur des mesures envisagées, notamment pour soutenir les entreprises en difficulté et appuyer les Etats dans la gestion de la pandémie. Ils ont encouragé les Organes et Institutions communautaires à la mise en œuvre des mesures proposées et à en informer les agents économiques et le public par les voies habituelles».
Mieux, note le document, «les ministres ont retenu de suivre avec la plus grande attention l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans les Etats membres, et de se réunir si nécessaire, en vue d’apprécier toutes les mesures complémentaires pour contrer ses effets sur les économies de l’Union».
Réuni en session extraordinaire par visioconférence le 20 mars 2020, sous la présidence de Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des finances de la République du Bénin, son président en exercice, le Conseil des ministres a examiné les répercussions économiques et financières de la pandémie sur les pays de l’Uemoa. Dans l’analyse de cette instance qui assure la mise en œuvre des orientations générales définies par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, «cette situation se traduira par une baisse de la croissance économique, une hausse du chômage et des impacts négatifs sur plusieurs secteurs d’activités, notamment le tourisme, le transport, le Btp, le commerce, l’industrie et le secteur financier».
Les ministres ont ainsi «échangé sur les mesures à prendre au niveau communautaire et au niveau des pays pour soutenir les économies et leur permettre de surmonter les effets de ce choc. Ils ont souligné la détermination des gouvernements à prendre toutes les mesures nécessaires pour vaincre la pandémie et limiter ses effets négatifs sur la population et sur l’économie».
Outre ces ministres, Abdallah Boureima, président de la Commission de l’Uemoa, Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la Bceao, Christian Adovelande, président de la Banque ouest africaine de développement (Boad), et Mama­dou Ndiaye, président du Con­seil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf), ont, selon le communiqué, pris part à la rencontre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here