PARTAGER

Dans l’Au-delà, Ndiaga Diouf observe le jugement des hommes. Instrumentalisé, le bonhomme  a perdu la bataille de la vie après avoir reçu une balle au niveau du front sur lequel était tatouée la misère. Il a été atteint en courant après une modique somme lors d’une maudite matinée à Mermoz-Sacré Cœur. Ce jour-là, Ndiaga Diouf s’est retrouvé au cœur d’une bataille d’adultes qui courent pour assouvir leurs ambitions politiques. Dans l’Au-delà, le Juge Suprême observe le jugement des hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here