PARTAGER

WLe porte-parole adjoint de l’Apr dénonce «l’arrogance» des leaders du Congrès de la renaissance démocratique qui contestent la légitimité de Macky Sall de faire partie des médiateurs dans la crise malienne.

Abdou Mbow n’a pas supporté que le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) «disqualifie» Macky Sall du groupe des 5 Présidents ouest africains qui mènent la médiation dans la crise malienne. Et il a assez chargé de mots son «pistolet» pour tirer à bout portant sur ce «groupuscule de gens prétentieux et sans aucune épaisseur politique», qui ont «du mal à réunir le parrainage qui est l’équivalent de hameau lors de la Présidentielle de 2019». Dans son communiqué, le porte-parole adjoint du parti au pouvoir constate que cette sortie vise à «discréditer la médiation entreprise par une délégation de chefs d’Etat africains pour un bon dénouement de la crise malienne». Et pourtant, rappelle le député de Benno bokk yaakaar (Bby), ces leaders du Crd ont été jusqu’à disqualifier la présence du président de la République du Sénégal «au motif qu’il s’adonne aux mêmes pratiques que son homologue du Mali». Et il se demande «de quels mauvais pieds tordus se sont-ils réveillés pour débiter des fanfaronnades et des inepties aussi grotesques les unes que les autres». M. Mbow ne s’explique pas cette «arrogance, cette certitude de dire le vrai et le bien, de décréter ce qui est légitime ou non». En fait, Abdou Mbow estime que cette «scabreuse posture» du Crd ne l’étonne guère. «Ce groupuscule de nihilistes, sans foi ni loi, souhaite voir le Mali à feu et à sang au motif que ses dirigeants sont faibles», a-t-il craché. Soulignant d’ailleurs que Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall et autres «n’aborde(nt) jamais la source première de l’aggravation et de la persistance du conflit, un terrorisme qui menace la stabilité de toute une sous-région». Ce sont, insiste le responsable de l’Apr, des «politiciens dépassés et promoteurs du pouvoir par voie non démocratique et sans perspective de progrès social, économique et politique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here