PARTAGER

Le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) voit dans les mesures d’assouplissement, des restrictions annoncées par le chef de l’Etat dans son discours du 11 mai, un «revirement spectaculaire, irrationnel et incompréhensible». Cette plateforme de l’opposition, qui regroupe l’Act de Abdoul Mbaye, La République des valeurs de Thierno Alssane Sall, Tekki de Mamaou Lamine Diallo, la Ld Debout, entre autres, «prend acte» de ces décisions de Macky Sall qui, selon eux, sont «sans grande surprise». Dans un communiqué, ils constatent qu’«en lieu et place d’un confinement strict, bien que partiel, qui aurait dû être mis en œuvre dès les premières heures de la propagation du virus», le Président Sall a «immédiatement choisi de s’installer dans une dynamique purement politicienne». La Conférence des leaders du Crd estime que c’est au moment l’on constate «un relâchement général» sur les mesures barrières et où «la pandémie semble atteindre son pic» que «le général de guerre se permet d’avouer son impuissance et s’en remet au sens des responsabilités de chacun».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here