PARTAGER

Le ministre de la Justice, Malick Sall, a inauguré hier le Pavillon spécial, situé à l’hôpital Le Dantec. La réhabilitation de cet établissement entre dans le cadre de l’amélioration des conditions de détention.

Le Pavillon spécial de l’hôpital Le Dantec retrouve des couleurs. Cet établissement pénitentiaire pour malades, pouvant désormais accueillir plus de 90 détenus, est tout fleuri, plus joli et plus spacieux qu’avant. Les chambres de détention, les postes de police ainsi que les bureaux administratifs sont tous neufs. En plus, les détenus pourront se contenter d’une salle polyvalente ou du matériel sportif. Ce lifting montre l’engagement de l’Etat à améliorer les conditions de détention au Sénégal. «Un établissement carcéral comme celui-là, avec une telle propreté, avec une structure qu’on chercherait dans les hôpitaux les plus huppés, avec des lits que beaucoup de gens nous envieraient, je ne peux que féliciter le directeur de l’Administration pénitentiaire, le colonel Bocandé, et tous ses collaborateurs pour ce travail exceptionnel», s’est réjoui le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Malick Sall, qui a présidé hier la cérémonie d’inauguration du Pavillon spécial. «Les prisonniers ne sont privés que d’un seul droit : celui de sortir de la prison, mais ils conservent tous les autres droits. Donc, ce sont des citoyens comme tout le monde. Et il est bon qu’ils vivent ce droit sur le terrain», a-t-il ajouté. Mamadou Saliou Sow, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice, salue ce travail : «Cette réhabilitation montre que le gouvernement est déterminé à améliorer les conditions de détention, mais aussi à faciliter le travail des agents pénitentiaires. L’Etat a mis en place une politique pour désengorger les prisons avec l’utilisation des bracelets électroniques.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here