PARTAGER

La victoire de Macky Sall dès le 1er tour avec 58, 26% garde un goût amer pour l’opposition. La pilule ne passe toujours pas chez les membres du Front pour la démocratie et la résistance nationale (Fnr). A leurs yeux, le président de la République réélu «n’a pas de légitimité». En effet, la conférence des leaders du Frn dit avoir «relevé, suite aux exposés, les diverses manœuvres frauduleuses par lesquelles Macky Sall a perpétré un hold-up électoral pour se maintenir illégitimement au pouvoir». Ils assurent que ces accusations reposent sur des faits concrets car, «le travail d’investigation des états-majors des candidats est en cours et les résultats seront portés à la connaissance de l’opinion nationale et internationale le moment venu». Montrant toujours une volonté de contestation des résultats sortis des urnes, le coordonnateur Moctar Sourang et ses camarades refusent d’adresser des félicitations au vainqueur proclamé par le Conseil constitutionnel. En lieu et place, ils ont félicité les candidats Idrissa Seck, Ous­mane Sonko, El Hadji Issa Sall, Madické Niang et tous les Sénégalais qui ont exprimé clairement leur volonté au Change­ment.
Par ailleurs, le Front pour la démocratie et la résistance nationale promet de poursuivre son combat pour «la restauration de la démocratie et l’organisation d’élections inclusives et équitables». C’est dans cette logique que le Fdr appelle les opposants à l’unité mais aussi demande à tous les patriotes et démocrates à se tenir prêts pour les batailles futures dans les semaines et mois à venir. D’ailleurs, la conférence des leaders informe qu’une réflexion portant sur l’évaluation du combat mené jusqu’ici d’une part et, d’autre part sur les perspectives a été entamée par les membres du Fdr. «Il a été décidé d’approfondir et de systématiser cette réflexion. Dans cette perspective, des commissions de travail ont été chargées de préparer des rapports et des recommandations à soumettre à la conférence des leaders prévue le samedi 30 mars 2019», ajoute la note.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here