PARTAGER

Les commentaires sur le reportage de la Bbc sur les relations entre Frank Timis et Aliou Sall, frère du Président Macky, continuent de plus belle. Après la vague d’indignations des politiques et autres citoyens, c’est au tour du Forum social sénégalais (Fss) de demander l’ouverture d’une enquête indépendante avec la présence des membres de la société civile.

Mettre en place une commission d’enquête indépendante, avec la présence de membres de la société civile, publier tous les contrats signés entre l’Etat et Frank Timis, divulguer les termes du contrat de rachat des actions de Frank Timis par Bp ainsi que la démission de Aliou Sall de ses fonctions de directeur général de la Caisse des dépôts et consignations : Ce sont là les exigences du Front social sénégalais pour apporter la lumière sur les révélations de la chaîne de télévision britannique.
Au regard du communiqué, le Fss s’est déjà fait son opinion sur les révélations de la journaliste de Bbc. D’après le coordonnateur du Fss, Mignane Diouf, «les informations de la Bbc semblent corroborer celles données par certains citoyens et des organisations de la société civile qui parlent d’une véritable spoliation du Peuple sénégalais au profit d’une clique au pouvoir». Aussi, ajoute-t-il, «les documents exhibés par la Bbc, qui n’ont pas été contestés par Aliou Sall, parlent d’une rémunération de 25 mille dollars mensuels perçus par ce dernier pendant cinq ans». Sa seule réaction, c’était de dire que c’est «légal», relève le Fss.
Cependant, soutient le coordonnateur du Fss, «Aliou Sall feint d’oublier que la seule et unique raison d’avoir été choisi par Frank Timis et de bénéficier d’un tel salaire est d’être le frère du Président. C’est sa seule qualification, aux yeux de Frank Timis, pas les diplômes qu’il a présentés pendant sa conférence de presse. La contrepartie de son contrat, c’est bien sûr de faciliter les affaires de Frank Timis et lui faire bénéficier de faveurs auprès de l’Etat. Par conséquent, le contrat signé entre Aliou Sall et Frank Timis est entaché de corruption dès l’origine», affirme-t-il sans ambages.
Pour le Fss, cette façon de faire est «l’illustration flagrante du népotisme et de la corruption à grande échelle qui règnent dans le pays depuis quelques années, même si Aliou Sall a tenté de se ‘’laver à grande eau’’, aidé en cela par le camp présidentiel qui accuse la Bbc et les opposants de chercher à déstabiliser Aliou Sall ou à ternir l’image du régime de son frère». Mais pour le Fss, «la réalité est que ce reportage ne fait que confirmer ce que beaucoup de gens ont déjà dit sur les conditions scandaleuses dans lesquelles Frank Timis a obtenu des contrats juteux, alors qu’il est avéré qu’il n’avait ni l’expertise technique ni les moyens financiers pour s’engager dans des opérations d’une telle envergure. Cela semble être confirmé par la vente de ses actions à Bp dans des conditions tout aussi opaques». Le Fss estime que le reportage de la Bbc confirme les soupçons soulevés depuis plusieurs années sur les risques d’accaparement des ressources pétrolières et gazières par une minorité au pouvoir.
Le Forum social sénégalais qui sent déjà la maladie du pétrole sous nos cieux pense qu’il est encore temps d’éviter d’aller dans la mauvaise direction.
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here