PARTAGER

Le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) considère que le gouvernement a une part de responsabilité dans le drame de Bofa-Bayotte qui a fait 13 morts. Mamadou Diop Decroix et Cie reprochent au régime «une mauvaise gestion» de la crise casamançaise. «Le Fpdr interpelle solennellement Macky Sall pour qu’il renonce à la politique des faux-semblants et des faux-fuyants qui caractérise sa gestion du conflit qui endeuille la Casamance depuis de très nombreuses décennies. Les rentiers de la guerre semblent être encore à la manœuvre alors qu’ils devraient être fermement écartés et mis hors d’état de nuire», déplore le Pds et ses alliés. Selon eux, ces événements démontrent que les annonces répétées sur un retour de la paix n’étaient «que propagandistes, car non confortées par des progrès réels dans les discussions avec les différents acteurs en cause».
En outre, le Fpdr accuse l’Etat d’encourager le pillage des ressources naturelles de la capitale du Sud. «Les populations de la région ne voient pas le gouvernement les défendre face aux prédateurs des ressources naturelles locales, notamment les produits forestiers et le zircon», affirme-t-il. Quant à une régression de la violence dans cette zone, la conférence des leaders se montre pessimiste. Pour eux, «le risque d’un nouveau cycle de violences est réel».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here