PARTAGER

Abdoulaye Wade voit dans le report des élections locales «la complicité de représentants de partis politiques qui n’ont pour la plupart aucune légitimité politique». Qui sont-ils ? Apparemment, le Secrétaire général du Pds n’épargne pas ses alliés du Front de résistance nationale (Frn). Cette plateforme de l’opposition s’est-elle sentie morveuse ? En tout cas, quelques heures après la publication du communiqué de Me Wade, Moctar Sourang et Cie ont, à leur tour, réitéré leurs «positions» à la commission dialogue politique dirigée par le Général Mamadou Niang. «Le Frn tient à informer l’opinion que toutes les positions défendues par ses plénipotentiaires au niveau du dialogue politique, y compris celle concernant le consensus sur le report des élections locales, ont été discutées et adoptées par la conférence des leaders du Front, en présence de tous les chefs de partis ou de leur représentant à l’exception du celui du Pds ; toutes les composantes du Frn sont présentes au niveau du dialogue politique à l’exception du Pds depuis le début et, par conséquent, rendent compte régulièrement au Front et prennent des directives de la conférence des leaders», a dit le coordonnateur du Frn.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here