PARTAGER

Le Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) s’incline devant la mémoire de l’étudiant Fallou Sène «lâchement abattu» la semaine dernière par les Forces de l’ordre à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Dans un communiqué, cette plateforme regroupant des partis de l’opposition et des organisations de la Société civile voit le Sénégal en train de vivre dans «sa chair et dans son sang les conséquences désastreuses» de la politique du président de la République. Le Frn soutient que la formule «Macky Sall dégage ! Na dem» est la «seule voie» pour éviter au Sénégal des lendemains regrettables. «Cette politique conduit aujourd’hui à l’accumulation de plus de 800 milliards de francs Cfa d’arriérés intérieurs. Ce qui se traduit, entre autres, par le non-paiement à temps des bourses des étudiants, la non commercialisation de la production d’arachide, le non-paiement des indemnités des personnels de l’éducation et de la santé, l’asphyxie financière des entreprises privées nationales, etc.», souligne le communiqué de la rencontre des leaders du Frn.
Toutes «dérives» qui font que, estime le Frn, «le dégagement de Macky Sall est le préalable indispensable pour remettre le Sénégal sur les rails, restaurer les finances publiques, réparer les crimes commis dans la gestion de nos ressources naturelles, rétablir le dialogue et le consensus dans le processus électoral, etc.». Par conséquent, en déduit-il, l’évocation d’une candidature ou d’une volonté de réélection du Président Sall ne peut qu’être ressentie comme une «provocation et une injure pour les millions de Sénégalais».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here