PARTAGER

Macky Sall n’a pu s’empêcher de se féliciter de l’étalage de nouvelles armes exposées au défilé par l’Armée sénégalaise. Déjà le 4 avril de l’année dernière, les armes nouvelles auraient, dit-on, tellement impressionné Yahya Jammeh qu’il s’est résolu à se plier au verdict des urnes chez lui. Le coup de cette fois-ci serait-il destiné à Ould Abdel Aziz ? En tout cas, son chef d’état-major, présent au défilé, aura de quoi lui raconter. Mais la question serait alors de savoir si, après avoir «mâté» l’opposition interne, Macky songerait-il à «dresser» les pays de la sous-région ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here