PARTAGER

Des gens se félicitent de le voir expulsé, tandis d’autres s’en désolent. Mais il faut constater qu’en très peu de temps, Kémi Séba a acquis une visibilité que ses années de militantisme et ses discours ne lui avaient pas donnée. A-t-il eu raison de brûler son argent ou pas, n’est pas la question. Le geste, bien calculé, lui a rapporté gros et nous a coûté cher. Kémi pourra se glorifier d’avoir ébranlé la France et tous ses soutiers en Afrique, et le Sénégal conforte encore un peu plus ceux qui nous disent que nous vivons sous une dictature, pas si soft que cela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here