PARTAGER

Abdoulaye Wade ne s’est pas finalement rendu à Tivaouane hier comme annoncé, après l’étape de Touba. Serigne Mbaye Sy Mansour ne serait «pas disposé» à le recevoir. Ce qui suscite de nombreuses interrogations.

«Le Président Abdoulaye Wade se rend à Touba ce vendredi 8 février 2019 pour rendre visite au khalife général des Mouride, Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké, et assister à la prière du vendredi. En fin d’après-midi, il se rendra à Tivaouane, puis à Ndiassane avant de rentrer à Dakar le même jour.» C’était là l’agenda annoncé jeudi par la communication du Parti démocratique sénégalais à la fin du discours de leur secrétaire général à la permanence Oumar Lamine Badji. Peu avant l’arrivée de Wade hier, il est annoncé que son étape de Tivaouane a été annulée. Des sources concordantes indiquent que Serigne Mbaye Sy Mansour «n’est pas disposé à recevoir» l’ancien président de la République. Il semblerait d’ailleurs que le ton va-t-en-guerre du «Pape du Sopi» n’aurait pas plu du côté de Tivaouane. Mais quoi qu’il en soit, cette annulation suscite beaucoup d’interrogations. S’il se dit que le khalife général des Tidianes séjourne à Dakar, pourquoi alors son porte-parole, Pape Malick Sy, ne recevrait pas Me Wade ? Ou alors, Wade a-t-il informé le khalife de sa visite ? Certains confient que Serigne Mbaye Sy Mansour aurait pris une gêne depuis sa sortie musclée contre Me Wade alors qu’il recevait Me Madické Niang en octobre dernier, après son divorce avec son mentor. «Abdoulaye Wade est très têtu et c’est sa nature. Etre avec lui ne doit pas vous empêcher d’avoir des ambitions parce qu’il a vieilli et il ne doit plus être visible dans le terrain politique. Il n’en a plus l’âge. Et quand on est âgé, on doit se consacrer uniquement à Dieu et à ses recommandations. C’est ce qu’on appelle une fin heureuse», avait déclaré le guide religieux. Et pourtant, Me Wade aurait rangé tout cela aux oubliettes pour «rester fidèle à son devoir de rendre visite à toutes familles religieuses», même s’il est Mouride.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here