PARTAGER

Le retard des pluies noté cette année ne surprend pas le khalife général des Tidianes. Serigne Mbaye Mansour, présidant ce lundi 12 août la prière de l’Aid el kébir à la mosquée de Khal-Khouss de Tivaouane, a martelé qu’au «vu du foisonnement des comportements aux antipodes de la religion musulmane chez bon nombre de Sénégalais, Dieu a choisi de fermer les vannes du ciel pour montrer aux pécheurs sur cette terre bénite du Sénégal que la vie dans ce bas monde lui appartient». Pour dire que «quand dans un environnement donné les forces négatives prennent le dessus sur celles positives, Dieu nous punit et bonjour les catastrophes de toute sorte». Et il fustige «la banalisation religieuse qui gangrène notre pays, ne fera que l’accentuer si nous ne rebroussons pas chemin pour nous remettre sur le droit chemin tracé par Dieu, tel que l’a enseigné le Prophète Moha­med (Psl)». Ainsi, il a invité «les musulmans sénégalais au repenti, au respect et au pardon».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here