PARTAGER

Une cité, 2 communautés sociales, 2 décisions différentes par rapport à la décision présidentielle d’autoriser les prières en commun dans les mosquées. Contrairement au khalife, Thierno Amadou Tidiane Bâ, promoteur de l’organisation du Daaka annuel, le khalife Thierno Amadou Baldé a maintenu la fermeture de la grande mosquée des peulhs Fouladou de Médina Gounass ou Médinatoul Houda, comme ils aiment à appeler la cité religieuse. Dans un communiqué, le khalife s’explique : «Tenant compte de la situation sanitaire actuelle dans le département de Vélingara, plus précisément dans la cité de Médina Gounass, le Dental Thierno Amadou Baldé, après concertation, décide en toute responsabilité, de maintenir son mot d’ordre de suspension temporaire des prières quotidiennes ainsi que celle du vendredi jusqu’à nouvel ordre pour minimiser les risques de contagion du virus et à participer à l’effort de riposte contre le Covid-19.»
La cellule de communication de la famille Baldé, qui a publié ledit communiqué hier vendredi, a noté que le khalife a salué cette mesure présidentielle tout en renouvelant sa détermination à œuvrer pour l’éradication définitive de cette pandémie dans le monde en général et au Sénégal en particulier.
Il faut savoir que la cité de Médina Gounass compte déjà 55 personnes malades du coronavirus pour un total de 64 que compte le département de Vélingara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here