PARTAGER

Les finances publiques ne se portent pas bien, selon le président de Pastef/Les Patriotes. «Le Sénégal traine un gap budgétaire de 100 milliards. Ce gap, s’il n’est pas résorbé d’ici la fin de l’année, se portera à 345 milliards de F Cfa», alerte Ousmane Sonko. «La situation du pays est dramatique. Je ne veux pas inquiéter outre mesure mais, les Sénégalais doivent s’attendre à souffrir ces 5 prochaines années parce que les choix à la base ont été mauvais. Macky Sall a atteint ses limites. C’est pourquoi il veut se défausser sur un prétendu dialogue», dit-il. D’après Sonko, actuellement «l’Etat n’a pas les ressources nécessaires pour organiser les élections locales de décembre 2019».
bgdiopo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here