PARTAGER

Premier à déposer sa caution de 30 millions, deuxième à mettre les pieds au Conseil constitutionnel après le mandataire de Macky Sall. Malick Gakou a notifié hier au Greffier en chef dudit Conseil le nom et le titre de sa coalition. Un communiqué informe que le leader du Grand parti (Gp) était accompagné du maire de Ndjirnda, Badara Diom, de Pape Médoune Sow, Coor­donnateur des cadres du Gp, de Matar Songo Ndiaye, Secrétaire permanent, et de Babacar Ndao, chef du protocole. Sous la bannière de Grande coalition de l’espoir/Suxxali Senegaal, Gakou dit être prêt pour le 24 février. «Je ne m’inscris pas dans une course, j’essaie d’être respectueux de la Constitution de mon pays. Mais j’essaie surtout de montrer au Peuple sénégalais ma détermination à ne ménager aucun effort afin de changer le destin de notre pays. Le Président Macky Sall et son gouvernement ont fini de déstructurer notre économie et j’ai dit partout que le Pse a fini de vendre le Sénégal aux étrangers. Mon ambition et celle de ma coalition, c’est de redonner le Sénégal aux Sénégalais. C’est pourquoi nous avons inscrit en lettres d’or ‘’le Sénégal aux Sénégalais d’abord’’», a-t-il expliqué sur Rfm.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here