PARTAGER

Qui aurait inventé cette bêtise très largement partagée : le lion de la teranga ? Un lion de la teranga perd son caractère de semeur de terreur rien que par sa présence, sa puissance, sa rigueur, sa persévérance et son esprit gagneur.
C’est pourquoi le premier Président du Sénégal qui a vanté et vendu partout la teranga sénégalaise ne manquait cependant pas, en tant que grand patriote, de titrer notre hymne national : Le lion rouge.
Le lion rouge est aussi la devise de la fierté nationale exprimée autrement en ces termes : «On nous tue, on ne déshonore point».
Mort au lion de la teranga et vive le lion rouge pour de nouvelles pages glorieuses de notre histoire sportive et culturelle !
Sur les terrains olympiques et politiques, de quels lions avons-nous besoin ? Certainement de lions rouges indomptables, rugissant et arrachant avec la manière des trophées et non de lions berçant leurs adversaires pour perdre. La compétition mondiale est rude. Elle est à la fois musculaire et cérébrale.

Papa Mody SOW – Journaliste Consultant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here