PARTAGER

Dans un match bien maîtrisé, les Lionceaux U20, en dépit d’un public polonais bruyant, a tenu en échec le pays organisateur, terminant du coup en tête de la poule A.

Qualifié pour les huitièmes de finale avant même le dernier match de la phase de groupe, le Sénégal avait rendez-vous à Lodz, avec la Pologne. Le pays organisateur, lui, n’avait pas son destin entre ses mains avant d’affronter les Lionceaux. Il a finalement arraché son billet pour la deuxième phase en décrochant le nul (0-0) face au leader de la poule A.
Pourtant, les deux équipes ont eu chacune des occasions franches d’ouvrir la marque. La sélection africaine a notamment trouvé le poteau avant la mi-temps, tandis que la Pologne aurait pu faire la différence à la 68ème sans une parade de Dialy Ndiaye suite à tir de Jan Sobociński. Les filets n’ont certes pas tremblé, mais les 15 829 spectateurs du Lodz Stadium ont tout de même vibré.

Dabo : «Globalement l’équipe était bien en place»
L’Equipe nationale du Sénégal a réussi à bien gérer le match contre la Pologne, a commenté le sélectionneur Youssouph Dabo, selon qui les Lionceaux doivent toutefois gommer certains «déchets».
«Globalement, l’équipe a été bien en place mais il y a ces déchets à gommer pour la suite de la compétition», a analysé le technicien sénégalais qui note que la meilleure opportunité du match était en faveur du Sénégal. Assurant quand même être satisfait du résultat.
A l’arrivée, Dabo se dit «heureux de terminer à la première place», après avoir gagné ses deux premières rencontres, avec cet avantage de recevoir lors des huitièmes de finale. «On n’aurait pas à faire un grand déplacement et c’est un avantage certain», a estimé Dabo, rappelant que désormais, place aux «matchs couperets». «Il n’y aura aucun calcul à faire, il faut gagner ou rentrer chez soi», a-t-il souligné.
Du côté de la Pologne, leur coach Jacek Magiera est aussi satisfait. «L’objectif était de ne pas prendre de but. Le Sénégal a bien verrouillé le milieu du terrain, avec 9 joueurs qui ont bien défendu dans leur propre moitié. Nous avons essayé d’éviter cela en passant sur les ailes, mais après la pause, l’entraineur des Lionceaux a changé de tactique, il a fait reculer l’équipe et il n’y avait plus de place. Dans les dernières minutes, nous nous sommes efforcés de ne pas prendre de but. Ils sont très dangereux en contre-attaque, ils l’ont montré lors du match contre la Colombie», a-t-il commenté au micro de footsenegal.com.
Notons que pour les 8es de finale, le Sénégal pourrait croiser ce lundi la Norvège.
Avec footsénégal.com et aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here