PARTAGER

Tout le monde s’accorde à dire que les finances du Sénégal sont florissantes. Toutes les institutions financières internationales placent le Sénégal parmi les pays d’Afrique les mieux gérés. On ne peut donc pas comprendre que le Premier ministre s’accroche à vouloir faire croire aux gens que l’Etat a décaissé le milliard nécessaire au démarrage du programme d’urgence à la sécurité alimentaire quand il sait qu’il ne l’a pas fait. Qui cherche-t-il à tromper ? Pour quel intérêt ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here